JOE SATRIANI

Titres clés :

- "Surfing With the Alien"

- "Summer Song"

- "Flying in a Blue Dream"

Matériel préféré :

- ses modèles signatures Ibanez JS

- amplifi Marshall JVM410H 100W

 

Le virtuose de la guitare instrumentale fut d'abord, à Berkley, le prof de Steve Vai, Kirk Hammet (Metallica) et David Bryson (Counting Crowes), excusez du peu ! Satriani, c'est le guitariste qui énerve tous les autres guitaristes : maîtrise du son, de la guitare, de la technique, richesse des influences, il sait jouer avec fluidité et précision. Maestro du tapping et du jeu complex, Satch comme on le surnomme n'est pourtant jamais aussi convaincant que lorsqu'il joue... tout simplement du blues.

STEVE VAI

Titres clés :

- "For the Love of God"

- "Tender Surrender"

- "Die to Live"

Matériel préféré :

- son modèle Ibanez JEM fétiche surnommée "EVO"

- ampli signatures Carvin Legacy

 

Recruté par Zappa, Vai devient très jeune, après son ex-prof Satriani, la référence ultime du tricoteur de base. Entre ses collaboration aux côtés de David Lee Roth, Whitesnake, Al Di Meola, Joe Jackson ou Meat Loaf, il lance avec Joe Satriani le G3, une tournée annuelle les rassemblant tous deux en compagnie d'un invité guitariste différent chaque année. Notre virtuose a développé des techniques guitaristiques comme le tapping, l'usage massif du mode Lydien, le jeu sur sept cordes, etc.

JOHN PETRUCCI

Titres clés :

- "Under a Glass Moon" avec Dream Theater

- "Lines in the Sand" avec Dream Theater

- "Octavarium" avec Dream Theater

Matériel préféré :

- ses modèles Music Man JP 6 ou 7 cordes

- ampli signatures Mesa Boogie JP-2C

 

Quand il parle de ses influences, le virtuose du groupe prog metal Dream Theater s'amuse généralement à citer "toute la bande des Steve et des Al". Mais les Steve - Howe, Vai, Morse, Ray Vaughan - autant que les Al - Di Meola, Lifeson et Holdsworth - ne peuvent faire oublier que John Petrucci a aussi été élevé avec Yngwie, Yes et Metallica. Prog rock et heavy metal sont évidemment les sources de ce technicien hors pair. Son secret ? Huit heures de guitare par jour pour devenir l'incarnation du rêve ultime de tous les shredders débutants !

RON THAL

Titres clés :

- "Under a Glass Moon" avec Dream Theater

- "Lines in the Sand" avec Dream Theater

- "Octavarium" avec Dream Theater

Matériel préféré :

- ses modèles signatures Vigier Bfoot et DoubleBfoot (deux manches dont un surfretté)

- ampli Engle Invader 150

 

Véritable extra-terrestre de la musique, Ron Thal n'en est pas moins un musicien extrêmement talentueux. 
Doté d'une technique hors du commun, ce New-Yorkais partage, à travers sa musique, son excentricité et sa joie de vivre. Ron Thal est également connu pour ses nombreuses guitares aux formes non conventionnelles. En effet, seul Ron Thal joue avec des guitares en forme de pied ou de fromage...

C'est après quelques groupes avec son frère, des études abandonnées et une expérience de professeur de musique peu concluante que celui que l'on surnomme "Bumblefoot" sort en 1995 son album instrumental The Adventures of Bumblefoot qui lancera définitivement sa carrière.

MATIAS IA EKLUNDH

Titres clés :

- "Sloppy" avec Freak Kitchen

- "Teargas Jazz" avec Freak Kitchen

- "Musth" avec Freak Guitar

Matériel préféré :

- Son modèle signature Caparison Apple Horn 8 (8 cordes et frettes décalées pour corriger les problème de justesse)

- ampli Laney VH100R

Mattias Eklundh surnommé « IA » est le leader de Freak Kitchen, groupe suédois de heavy metal qu'il gère en plus de sa carrière solo et de ses collaborations avec d'autres guitaristes tel que Ron Thal. Mattias commence la batterie à l'âge de 6 ans et se passionne pour la guitare qu'il apprend en autodidacte dès l'âge de 13 ans. Il est principalement influencé par Frank Zappa et Kiss. Excentrique et non-conformiste, on l'a notamment vu jouer avec un vibromasseur ou un peigne...

PAUL GILBERT

Titres clés :

- "I Like Rock"

- "Scarified" avec Race X

- "I'm Satan"

Matériel préféré :

- son modèle signature Ibanez FRM150

- ampli Marshall JCM 200 DSL 150

Né à Carbondale (Illinois), dans une famille de classe moyenne, Paul commence la guitare à l'âge de cinq ans, mais abandonne rapidement, frustré de ne jouer que des airs de comptine. Vers l'âge de onze ans, il reprend la guitare, mais avec une approche biaisée de la technique : il ne joue qu'en retours au médiator, uniquement sur la corde grave et avec son majeur gauche sur le manche. De nouveau frustré après avoir essayé de jouer l'intro de Barracuda de Heart, il prend des leçons et son professeur corrige ses défauts. Paul continue alors de progresser, et à l'âge de quatorze ans, il crée un groupe local à Greensburg, en Pennsylvanie, qui s'appelle Missing Lynx. Ils jouent pendant environ deux ans, en écrivant leurs propres chansons. Paul rejoint ensuite un autre groupe local, Tau Zero, mais part rapidement pour la Californie, où il est repéré par le magazine Guitar Player Magazine, de même qu'un autre guitariste montant, Yngwie Malmsteen. Il fera ensuite partie des groupes Racer X puis Mr Big en parallèle de sa carrière solo.

GUTHRIE GOVAN

Titres clés :

- "Waves"

- "Wonderfull Slippery"

- "Slidey Boy"

Matériel préféré :

- ses modèles signature Charvel Guthrie Govan

- ampli Victory V50

Élu meilleur Guitariste de l’année par de nombreux magazines anglo-saxons, Govan Guthrie est un monument de la guitare électrique. S’il est connu pour son jeu aux côtés d’Asia, GPS, The Young Punx, Dizzee Rascal, Steven Wilson ou encore Hans Zimmer, il est aussi le leader du groupe The Aristocrats.

Son jeu rock blues, bercé par Jimmy Hendrix, Franck Zappa ou encore Eric Clapton emprunte aussi au phrasé du jazz. Il est ainsi un incroyable improvisateur et un pédagogue dont les conseils font aujourd’hui référence dans le monde entier.

NUNO BETTENCOURT

Titres clés :

- "Get the Funk Out" avec Extreme

- "Rest in Peace" avec Extreme

- "Decadence Dance" avec Extreme

Matériel préféré :

- son modèle signature Washburn N4

- ampli Randall NB King 100

Nuno Bettencourt est un guitariste de hard rock né en 1966 à Praia da Vitoria, aux Açores. Il est le dernier d'une famille de 10 enfants. À l'âge de 4 ans, il quitte avec sa famille les Açores pour les États-Unis. Il grandit dans la ville de Boston où il deviendra guitariste du groupe de hard rock Extreme. Il est actuellement guitariste pour Rihanna et pour le groupe Extreme, reformé en 2007. Il lui est attribué le statut de guitar hero dans les années 1990. Pour célébrer les 25 ans de l'album Pornograffitti, une tournée fut lancée à travers le monde en 2014/2015.

Il joue principalement sur des guitares de marque Washburn, qui lui fabrique plusieurs modèles signature dont notamment la série « N ». Son modèle actuel est la N4CV. À la suite du vol de sa guitare originale N4 de 1990, il joue lors des tournées 2014 et 2015 sur une N4CV puis sur une N4 avec un autocollant collé à l'envers (4N).

Ses principales influences sont : Eddie Van Halen, Queen, the Beatles, Prince, Jimmy Page.

YNGWIE MALMSTEEN

Titres clés :

- "Far Beyond the Sun"

- "Black Star"

- "You Don't Remember, I'll Never Forget"

Matériel préféré :

- sa Fender Stratocaster de 1972 avec touche scallopée 

- ampli Marshall YJM 100

Yngwie Malmsteen (né Lars Johan Yngve Lannerbäck le 30 juin 1963 à Stockholm, Suède) est un des grands guitaristes de heavy metal contemporain et de hard rock. Il est connu pour avoir inventé le metal néo-classique, une forme de heavy metal inspirée par la musique classique.

Élevé dans une famille de musiciens, Yngwie Malmsteen a décidé d'apprendre à jouer de la guitare le jour du décès de Jimi Hendrix. L'hommage posthume diffusé ce jour-là à la télévision est une révélation : le jeune Yngwie, alors âgé de sept ans, s'imagine guitar hero… Malmsteen commence donc à jouer sur une guitare acoustique, offerte par sa mère, et acquiert sa première guitare électrique deux ans plus tard. Son deuxième choc musical sera la découverte du violoniste italien Niccolò Paganini au milieu des années 1970 qui va profondément influencer son jeu. Si l'attitude d'Hendrix sur scène fut sa toute première influence, c'est le style du violoniste virtuose qui va marquer son approche technique. Il cherchera à faire sonner sa guitare comme le violon du « diable » italien. Par la suite il découvrira Bach et Vivaldi.

© 2019 par CLEMENT COMBIER professeur de guitare à Riom, Auvergne. Proche Clermont-ferrand.